• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un simple au revoir

Un simple au revoir - Samuel Grace

Il voulait lui dire au revoir. Il voulait la voir une dernière fois, avant de s’en aller pour le sud, pour l’hiver, lui qui aurait tant voulu qu’elle le rejoigne là-bas pour la saison au complet. C’est, d’ailleurs, une des raisons pour lesquelles ils ne sont pas présentement en couple. Il désire tellement pouvoir l’avoir avec lui quand il voyage. Mais elle, elle est encore aux études, et ne veut pas arrêter ses cours en mi-session pour le suivre. Elle a besoin de finir les classes qu’elle a déjà commencées, et par la suite, ils verront bien.

Par contre, elle s’approche de lui maintenant. C’est le temps de lui dire au revoir. Je la vois tenter de cacher une couperose légère qui paraissait sur la joue gauche. Mais lui, il ne remarque même pas ce minime défaut qui ne le dérange pas. Il l’aime, ça se voit. Elle n’a pas à s’inquiéter d’un détail aussi bénin que ça.

Elle doit partir. C’est pour cela qu’elle le regarde aussi intensément. Elle doit lui faire ses adieux, et on peut lire la douleur dans ses yeux. Elle voudrait tant faire durer cet instant plus longtemps, très longtemps. Mais, elle a choisi de ne pas délaisser ce qui compte pour elle. Ce sera difficile, mais elle réussira à passer au travers.

Lui, par contre, n’a pas un air joyeux du tout. Son sourire est disparu. Il semble vouloir la regarder, mais quand leurs regards se croisent, il tourne le visage pour éviter les yeux de la jeune femme qui doivent pleurer sans larmes. C’est un homme sensible. Je suis surpris de voir combien il est fragile. Physiquement, il semble tellement solide et masculin. Par contre, son cœur et son âme sont délicats. Il pleure facilement, et il ne veut pas la voir pleurer.

Mais, cet au revoir doit se faire. Ils ne vont certainement pas se laisser sans se dire quelques mots avant de se quitter. Elle semble vouloir l’attirer vers elle, mais il refuse. Ce sera trop difficile de se séparer si elle le tient trop serré dans ses petits bras fragiles. Je le vois poser son regard sur elle et frissonner. Je suppose qu’il se sert de ça comme raison pour la quitter.

Elle regarde par terre et, tentant de sourire, elle lui dit quelques mots. Il répond par un hochement de la tête. Enfin, elle pose un petit baiser rapide, mais doux sur la joue rugueuse de ce jeune homme, et part, la tête basse, dans la direction de son hôtel.

À propos de l’auteur :

author